Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Histoire d'Enerla

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Histoire d'Enerla le Lun 23 Aoû - 18:27

ChOu PaS ChOuPsS

avatar
Actif
Actif
Une histoire se dit et se répète partout dans la galaxie depuis longtemps.
La seule histoire que l'on puisse croire, la seule qui doit être prise au sérieux.
C'est une histoire qui ne se raconte pourtant pas.
Ce n'est pas nécessaire, il suffit de passer par la Vallée d'Actum , pour découvrir ce que l'on ne peut nommer par de simples mots. Plus de milles planètes dévastées devenues des déserts, ou plutôt des Tombeaux, les tombeaux des populations qui y habitaient. Ces planètes faisaient partie du vaste Empire qui aujourd'hui n'est plus que ce Chaos dormant.
Le prestige devenu honte, la Gloire devenue horreur.




Tout commença - ou certains diront tout finit - le jour ou des rumeurs venues des bords de l'empire apparurent.
Elles racontaient des choses effroyables.<< Le Démon, Le Démon est apparu, ses ailes de feux se sont déployées, il a rendu son Châtiment. Nous n'avons plus de nouvelles d'Anala, la planète des Moines Ekmes >>
Voila ce que criait ce pauvre fou dans la rue, << un Illuminé de plus>>, se dit Sheycane . Cependant il serait drôle que le "Démon" ait commencé par les moines Ekmes. Un sourire apparut sur sa bouche. Mais très vite il disparut. En effet, ces rumeurs devenaient de plus en plus intenses... Une base avancée des Légions de L'ordre n'émettrait plus de signal non plus. De plus L'Ordre n'avait pas démenti ces rumeurs. Ce serait une perte de temps surement de le faire mais ne pas le faire, ne rassurait pas les gens.

Sheycane était un des Huit hauts Mages. Il était convoqué au Sénat ce matin là.
Arrivé en ce lieu millénaire, il ne le reconnut pas. L'activité était affolante, des cris, des protestations de toutes parts. A ce moment là, Sheycane comprit que les rumeurs étaient peut-être vraies. Une voix plus forte que toutes les autres, une voix autoritaire, ramena le calme dans le Sénat . Il s'agissait d'Enerki, L'Empereur en personne. Il prit la parole. Son statut, sa personne, obligeant l'assistance à écouter avec respect . <
Et avant de disparaitre à leur tour, il nous ont envoyé des images montrant la Planète Anala en feu.>>
Un silence plus terrifiant que ces nouvelles elles mêmes se fit sentir.
-Le Démon,cria un Sénateur avant que tous ne se lèvent pour parler et crier à leur tour.
- Je demande le silence ! Cette histoire est absurde. Il n'y a pas de Démon !
A ce moment là, un homme vêtu de noir débarqua dans la salle et, à voix basse, il annonça dans l'oreille de l'Empereur qu'un homme avait survécu grâce à une nacelle de survie . Mais tout le monde entendit ces mots. On demanda à ce que cet Homme soit amené au Sénat. Une demie heure plus tard, le survivant apparut apparemment exténué et choqué.
Enerki s'approcha de lui :
- Raconte nous mon brave.
L'Homme redressa la tête vers celui-ci :
- Ce n'est pas le Démon qui Impose ce Châtiment ce sont nos Dieux.
Un tollé général à ces mots se fit entendre, des rires méprisants jetés de toutes parts . Des aboiements de contestation qui n'eurent pas une seule langue pour ne pas les jeter.
Ce jour là, l'atmosphère était chargée.
Par la suite, les paroles de l'homme furent concrétisées. En effet, les unes après les autres, les planètes "disparaissaient" en un sens car plus aucun signe de vie ne s'y fit jamais entendre, et sans que Les légions de l'Ordre ne puissent rien faire. En tout cas ce qu'il en restait. La Vallée d'Actum sombra peu à peu dans l'ombre qu'on lui connait bien aujourd'hui . L'Ordre, avec tous ces Sénateurs, était dépassé. IL organisa une réunion, la dernière d'ailleurs qui eut lieu. Au court de cette réunion, on ne fit que constater le déclin de la civilisation, jusqu'au moment ou un des Huit hauts Mages se leva pour prendre la parole. C'était le Mage Antril...
- Puisque les Dieux se font nos bourreaux tournons nous vers Le Démon !
Sheycane, plus surpris par le fait que personne ne l'ait contesté que par l'idée elle même, se leva a son tour...
-Mais de quoi parlons nous ici ? Faire un pacte avec le Démon !
L'Empereur pris la parole, effacé et absent.
- Nous n'avons pas le Choix, les Dieux nous ont abandonné, ils nous envoient leur propre Armée de Damnés pour nous détruire.




Ces monstres sans nom sont aussi sans vie. Ils n'ont pas de sentiments ni de pensées propres, ce sont des corps meurtris et meurtriers, animé par les pensées les plus noires. L'ordre, notre Empire est anéanti. Nous devons épargner les mondes survivants.
Sheycane et deux autres Mages sortirent de la salle - il s'agissait D'Ikme et d'Austrï -.
L'Empereur dit :
-Antril ! Nous nous en remettons à vous...

Antril et les 4 Mages restants firent alors appel au Démon. On lui connaissait beaucoup de noms : L'unifère, Hadès, ou encore le Diable. Mais un seul était vraiment le sien : La Mort!



Il apparut masqué d'une longue cape noire . Personne ne sait vraiment ce qu'il se passa lors de cette rencontre... des histoires des suppositions, rien de concret passant de bouche en bouche.
Les Mages revinrent au Sénat quelques jours plus tard, et voila ce qu'ils dirent...
Antril pris la parole :
-L'ennemi vos anciens Dieux n'ont pas plus de Dignité que vous, mortels. Si vous voulez survivre, vous devrez perdre vos âmes, en tout cas certains d'entre vous... Acceptez que vos Légions deviennent miennes et j'en ferai une armée aussi noire que celle qu'elle devra affronter. A la tête de cette Armée seront trois de vos Mages. Un d'eux devra aussi m'offrir son Âme. Choisissez...

Voila ce qu'avait proposé la Bête . Un Sacrifice ! Pour tous...

<>, cria un homme perdu dans la foule.
L'Empereur se leva.
- Je demande un vote !
En interrogeant toute la salle du regard, il demanda d'abord de lever la main pour accepter le marché de la Bête.
Une majorité de mains se levèrent.
Et dans un long soupire, il demanda qui était contre.
Seulement quelques mains se firent présentes.
- Il en sera donc ainsi ! Alea jacta est !

Dans un regard indirect, il s'adressa aux Mages... << Choisissez lesquels d'entre vous prendront le commandement de cette Armée de Damnés....>>

Les Mages avaient toujours été plus ou moins des conseillers, depuis que la grande période des guerres était révolue. Leur utilité en tant que combattants ne se faisait plus sentir et progressivement leur nombre chuta, pour finalement n'être plus que Huit. Cependant, ils possédaient de grands pouvoirs, mais insuffisants contre une armée entière sans vie.
Aujourd'hui ils étaient de nouveau les garants de la survie de L'Empire, mais ils devraient le protéger d'une autre façon...
Par un sacrifice !




Sheycane et ses deux compagnons étaient présents même si ils étaient horrifiés par cette décision. Ils savaient que ce serait le seul moyen de sauver quelques vies. Et voila qu'ils avaient le choix de décider qui se sacrifiait, ce qui avait été retiré aux soldat de l'Ordre. Cela leur serait imposé. Sheycane savait que beaucoup d'entre eux auraient donné leur vie pour l'Empire mais seraient-ils prêts à donner leur âme ? Nous ne le saurons sans doute jamais. Alors que ces pensées disparurent, la voix des discussions des autres Mages se fît maintenant plus forte.
Antril animait le débat...
-Nous devons faire un choix maintenant !
- Trois d'entre nous vont commander une Armée de Damnés, cela ne se prend pas à la légère !
Sheycane repensa au fait de sacrifier son âme et tout ces soldats... D'une certaine manière il se sentit responsable...
IL n'avait pas d'attache ni de famille, et c'est surement lui qui connaissait le mieux les tactiques militaires.
Dans une longue expiration pleine de réflexion, il dit :
- Je me porte volontaire !
Les yeux se tournèrent soudainement vers cette personne qui était jusqu'à présent absente de tout débat...
-Vous êtes sûr Sheycane ?
- Oui, ma décision est sans appel !
Le silence parcourut la pièce, lorsque presque naturellement, Ikme et Austrïl se portèrent volontaires aussi...
Amis depuis l'enfance, ces trois là le seraient certainement jusqu'à la mort. Il était presque ironique de voir que les trois seuls Mages à n'avoir pas voulu de ce marché, soient les trois seuls à se proposer.

Sheycane et ses compagnons se rendirent à l'endroit où, quelques jours plus tôt, Antril s'était rendu.
Le lendemain ils revinrent... Ils n'étaient déjà plus les mêmes, semblant plus puissants .
Ils se présentèrent devant L'Empereur
Sheycane dit :
-Voila, nous avons maintenant à défendre l'Empire. Nous allons rejoindre les légions de l'Ordre.
Enerki ne dit pas un mot. Son regard suffit ....

Arrivés sur Soléman, la planète où étaient postées les Légions, les Trois Mages ne découvrirent que des cadavres partout... les hommes étaient morts comme effondrés, soudainement frappés par un éclair de terreur...
Ikme dit :
-Mais ce n'est pas possible, ne ne pouvons pas être arrivés trop tard ! Nos ennemis sont à plusieurs jours encore d'ici, avons nous fait tout ça pour rien ?
- Je ne crois pas, regarde !, répondit Austrïl.
Dans une sorte de terrifiante agonie, les hommes se levèrent les uns après les autres. Ce n'étaient plus des hommes, en tout cas ils ne semblaient ne plus l'être.
Comme métamorphosés.
Sheycane, alors, prononça ces mots :
- Les Légions de l'Ordre, autrefois si prestigieuses et glorieuses, ne sont plus ... Voila maintenant Les Légions de l'Ordre Maudit.
Car c'est ce que nous sommes à présent ! Maudits des Dieux et complices des Ténèbres !



Le moment arrivait enfin, le moment où l'on saurait si le sacrifice en valait la peine...
L'armée, tout aussi sombre que celle à présent de l'Ordre, approchait.
C'est alors que les trois Mages prirent la forme que les ténèbres leur avait donné, celle qui correspondait désormais à leurs pouvoirs, à leur âme.

Ikme



Austrïl



Et finalement Sheycane
C'était donc lui qui avait sacrifié son âme à la Bête...



Les Armées se firent face... L'Armée des Dieux n'avait pas de commandant. Ces créatures étaient rangées, leur description était vraie : aucune vie dans leurs yeux...
Maintenant qu'il y pensait, Sheycane se dit :
<< Il n'y en a plus non plus dans les nôtres. Nous sommes devenus eux>> Juste après cette pensée, l'attaque fût lancée... Après plusieurs heures de combat, Les Légions de l'Ordre "Maudit" avaient triomphé. Aucun cri de victoire, un silence sinistre prenait place . Sheycane et ses compagnons avaient fait une démonstration de puissance incroyable mais sans âme ni joie. Et puis quelle gloire peut-on tirer quand on gagne non par l'unique fer ou l'unique puissance mais "par le Diable"...



Cette Armée de Damnés fut peu à peu oubliée, alors que l'Empire sombrait dans le Chaos. Tous ces sacrifices n'avaient servi à rien... des guerre internes éclatèrent, la violence se fit plus forte que jamais. Tout partit en morceaux, les Hommes se firent Démons, la malédiction était donc réelle. En quelques années l'Empire n'était plus. A la place, des centaines de mondes se faisaient la guerre.



Sheycane et son Armée étaient devenus des mercenaires à la solde de L'unifère sans même s'en être rendu compte.






Condamné a errer ainsi, Sheycane se dit :
<< Nous n'aurons jamais su, finalement, pourquoi les Dieux ont voulu nous détruire. Sommes nous devenus trop vélins , égoïstes, diaboliques ? >>

Soudain il se sentit affaibli... une force s'exerçait sur lui avec violence, quelque chose d'oppressant. Trop puissant pour être ignoré, son vaisseau n'était pas loin d'une planète déserte sans nom dans les registres. D'ailleurs, cette partie de la galaxie n'était pas très connue , seuls les marchands voulant se rendre en Hymial passaient par là . Des rumeurs pesaient sur cet endroit, des malédictions ..etc tout le tralala Habituel.
Il eut un petit rire << Après tout nous sommes nous même maudits >>.
-Posons nous sur cette planète !
Les Deux autres Mages ne comprirent pas mais en silence ils le suivirent. Ils avaient énormément changé, étaient devenus violents, leur coeur était fade.
<< Pourtant c'est moi qui ai perdue mon Âme >> se dit Sheycane.
Arrivés sur la planète, cette puissance ce fit plus forte à chaque pas.
- Ne le sentez vous pas ?, demanda-t-il.
-Oui c'est étrange, mais devons nous nous y attarder pour autant ?
-Venez !
Cette planète possédait une jungle imposante, difficile à parcourir.
- On dirait que cela devient plus fort...
A ce moment là, ils tombèrent sur une ouverture dans le sol, un escalier en colimaçon y descendait.
-De plus en plus étrange... cette planète a été habitée... le serait-elle toujours ?
Descendons voir !
En bas, une salle noire, une salle immense, à peine imaginable.
-Mais qui a bien pu faire cela ?
Ils marchèrent sur quelques mètres dans le noir, jusqu'à ce que de la lumière apparut sans vraiment savoir d'où elle venait.
Ils purent contempler la majestueuse structure, des colonnes de part et d'autre... il n'y avait pas un morceau de mur qui ne soit pas gravé de dessins .
Les Trois hommes ne bougèrent plus, un quatrième Homme se tenait debout devant eux.
-Mais qui êtes vous ?, demanda Sheycane.
-Je suis un souvenir plus qu'une personne.
-Comment ça ? Et quel est cet endroit ? Et cette force que nous ressentons?
-Je suis un souvenir, là pour vous guider.
- Nous guider ?
-Cet endroit est plus vieux que vous ne pouvez l'imaginer. Il fut batti des milliers d'années avant même que votre Empire ne soit créé. Le peuple qui vivait sur cette planète possédait une technologie supérieure - et de très loin - à la plus avancée de nos jours. Ce peuple, les Salaniens, mêlait magie et technologie. Il vivait en paix avec les autres mondes . Sage et puissant il atteignait la grâce. Ce qui n'attira pas celle des Dieux, jaloux et terrifiés, terrifiés que les Salaniens puissent un jour les surpasser. Sachez que les Dieux ne sont pas aussi puissants et immortels qu'on le dit. Ils ont de grands pouvoirs c'est vrai, mais ils sont tout aussi cupides et avides que l'homme. Ils voulurent donc détruire les Salaniens quand, presque la totalité de leur civilisation avait disparu. La poignée restante utilisa tout son savoir-faire pour construire des créatures capables de les défendre. Ils y mirent tous leurs pouvoirs... une fois finis, ils se rendirent compte qu'ils venaient de construire l'armée la plus démonstratrice qui n'avait jamais existé et qui n'existerait plus jamais.

Les Léviathans. Voila le nom mythique qui leur fut donné . Milles Léviathans furent lancés contre les Dieux. Chacun d'entre eux avait un Hydre - c'était une personne capable de le commander par le mental -. Le fait que les Léviathants avaient une pensée propre était un risque. On ne pouvait pas les laisser libres. Ces personnes devaient être très puissantes. Une bataille destructrice se déroula. Des planètes entières disparurent en quelques secondes, des systèmes solaires ont été plongés dans le chaos le plus total .
A la fin de cette bataille les Dieux furent mis en déroute. Les Salaniens n'étaient plus assez nombreux ni assez puissants pour reconstruire leur monde. Il décidèrent alors de disparaître, de se fondre dans la population d'autres mondes. Mais avant, l'ordre fut donné de détruire tous les Léviathans. Une fois cette tâche accomplie ils effaceraient leurs mémoires pour recommencer une nouvelle vie. Cependant, un des Salariens, conscient du danger que les Dieux représenteraient toujours, décida de garder trois Léviathants. Il les cacha dans des endroit différents en construisant ce lieu. Je suis sont souvenir, son passé et aujourd'hui son seul avenir. Car ensuite il effaça sa mémoire comme celle de tous les autres. Il avait détruit tout ce qu'il restait de leurs monde et technologie.
Cette histoire bien que surréaliste se laissait facilement croire...
Les trois Mages restèrent perplexes quand Austrïl prit la parole :
- Quel est le rapport avec nous ?
- Il est pourtant évident... Les Mages de L'Empire sont les descendants des Salaniens...
Ces paroles résonnèrent sans fin dans leur esprit.
<>
Mais au-delà de ça, les trois Hommes pensèrent à la même chose...
-Si nous trouvons ces Léviathants et que nous en prenons le contrôle, nous pourrions nous défaire de l'emprise du Démon et nous protéger des Dieux.
Sheycane et Ikme regardèrent Austrïl. Sheycane dit :
- Ces maudits Dieux... De leur jalousie tellement de vie ont déjà été sacrifiées inutilement...
Salanien, où se trouvent ces créatures ?
-Elles sont dispersées dans trois endroits différents...

Le premier, est sur une petite planète nommée Ilas, non loin d'ici.



Le deuxième, est sur la planète volcanique Uriore.



Et le dernier, se trouve au fond de l'Océan Narrme de la planète Anèb.



La surprise générale se fit sentir...
- Anèb! Mais c'est la planète où réside l'Ordre avec le Sénat, dit Sheycane.
Puis il reprit :
-Je veux dire résidait...
-Oui en effet, sachez avant de partir que vous ne réussirez peut-être pas. Car le contrôle de ces créatures demande une grande puissance et il faudra qu'elles vous acceptent.
- Nous verrons bien !
Chacun des hommes partit de son coté.
Ikme allait vers la planète Ilas.
Autril, lui, vers la planète Uriore.
Et Sheycane retourna sur une planète où il n'avait pas mis les pieds depuis des années.
<< Dire qu'il était là, sous notre nez depuis le début, sans que nous ne le sachions. L'origine de mes ancêtres vient de m'être révélée et je pars à la recherche d'une créature plus puissante qu'un Dieu pour combattre Lucifer.>>
Il rit seul. Après tout, cela n'était pas aussi surprenant que cela aurait pu l'être lorsqu'il avait encore son âme, et qu'il vivait dans le luxe qu'imposait son rang.
Arrivé sur cette planète détruite par la guerre civile...
<>
Sheycane se dirigea vers l'océan Narrme, il se posa. Il faisait doux comme toujours au printemps. Il mit les pieds dans l'eau, et dans un appel sourd, mais d'une grande puissance, il s'adressa au Léviathan en sommeil au fond de l'océan. Mais rien... aucune réponse...
<< Il m'ignore... suis-je trop faible ? Mon seul espoir repose en lui. Si j'échoue je serais condamné a cette vie... NOn je ne peux pas échouer , je ne peux pas !>>
Avec rage, il frappa l'eau de toute ces forces, la faisant bouillir.Une vague de puissance le projeta en arrière. La puissance de sa colère avait rebondi sur l'eau et l'avait fait décoller. Assis sur le sable mouillé, il regarda le ciel bleu. Il ne semblait pas affecté par tous ces malheurs... il restait bleu et pure. Soudain le sol trembla...
<> se dit-il.
Le niveau de l'eau augmenta et des vagues commencèrent à se former, de plus en plus grosses. Il du reculer. Tout à coup, à la surface de l'eau, apparut une bosse qui grossit, une bosse énorme...

Puis sortit de l'eau la chose la plus magnifique qu'il n'ait jamais vue , un mélange entre grâce, puissance et immensité.
<< C'est lui, c'est lui>> ces mots criés si fort dans sa tête finirent par sortir.
Voila qu'un sentiment de surprise le parcourut , il était certain de ne plus pouvoir être émerveillé ni étonné. Et voilà que devant lui, se tenait au-dessus de l'eau, une créature qui mêlait magie et technologie. Cette beauté, vielle de plusieurs milliers d'années, construite dans le seul but de détruire les Dieux, avait répondu à son appel... devant lui, ne bougeant pas, flottant dans les airs...
<< Je suis assez puissant pour le réveiller je le serais pour le contrôler >>. Voilà c'était dit, la guerre contre les ténèbres serait déclarée.
Il remonta dans son vaisseau, et partit. Le Léviathan le suivit. Soudain il entendit une voix dans sa tête.
- Penses-tu mériter ma puissance ? Tu a causé beaucoup de mal, autant que les dieux eux mêmes... ou encore que Lucifer...
-Tu parles ?
- J'en suis capable...
- Je pense ne rien mériter du tout... je veux juste revenir à un monde normal...
- Qu'est qui est normal au final ? Nous faisons des choix qui nous guident vers différentes possibilités. Je suis une de ces possibilités, ou plutôt... erreur... jalousie des Dieux et erreur Salanienne.
- Tu n'es pas une erreur mais une bénédiction !
- Une bénédiction n'apporte pas la mort. Je suis capable de détruire une civilisation. Je suis la mort.
- Je ne pense pas... pourquoi m'aiderais-tu ? Pourquoi aurais-tu répondu a mon appel si tu étais la mort? Tu veux tout autant que moi combattre Lucifer et les Dieux. Ta nature ne fait pas ce que tu es mais c'est ce que tu fais.
-Plus maudit que Divin. Nous avons ce point en commun, tu as raison je vais t'aider. Tu seras à présent mon seul Hydre et je te suivrai jusqu'à la fin car je le pense, c'est notre destin...
-Je le pense aussi...
Un court silence s'en suivit et avant qu'ils ne disparaissent dans le noir de l'espace Sheycane dit :
-Tu as un nom ?
- Non.
-Tu seras alors Enerla ....

Quelques heures plus tard, ils arrivèrent là où se trouvaient Les Légions. Et peu de temps après arrivèrent aussi Autril et Ikme. Ils avaient réussi eux aussi, mais Sheycane ne s'attarda pas à leur demander de conter leurs aventures. Leurs Léviathans étaient tout aussi impressionnants.
<< Les Salaniens étaient un peuple incroyable>>, voila ce que se dit Sheycane en cet instant. Une pensée simple, qui reflétait bien cette forte impression .
Sheycane s'adressa alors à cette armée Damnée... son armée Damnée se tenant en surplomb.
-Aujourd'hui nous avons le pouvoir de nous rebeller. Nous pouvons affronter n'importe qui qui se tiendrait contre nous. Nous sommes sans Âme, nous n'avons plus aucune dignité, mais nous ne pouvons pas continuer ainsi. Cette vie ou plutôt ce semblant de vie... Qui me suit ?
A ce moment là, toutes les Légions maudites se levèrent, pas un seul soldat ne le suivrait pas dans cette bataille.

Ils se rendirent dans la partie la plus sombre de la galaxie où la lumière ne sort ni ne rentre, le trou noir, seul moyen de pénétrer dans le Royaume des ténèbres . Plus de 10 000 soldats et Trois magnifiques Léviathans disparurent dans l'obscurité. A peine arrivés, ils furent attaqués de toutes parts, des hordes de créatures démoniaques venues du noir. Les Légions des Trois Mages résistèrent avec puissance mais le nombre d'ennemis augmentait et il finit par être trop imposant.



Soudain surgit Lucifer il terrassa par dizaines les soldats, à ce moment là, Sheycane et ses compagnons, lancèrent leurs léviathans contre la bête. Ceux-ci le mirent en déroute, et avec lui tous ses monstres. Une fois encore, aucun cri de victoire ne se fit entendre, ils avaient gagné mais leur âme restait entre les mains des ténèbres. Ils ne pourraient jamais la récupérer.
Sheycane s'adressa alors à eux :
-Mes Amis ce jour sera marqué dans les mémoires, le jour où une Armée de maudits, qui après avoir combattu les Dieux, ont mis en déroute Lucifer, le Diable lui même. A partir de ce jour nous serons connus comme Les Légions de l'Ordre maudit, nomades naviguant dans l'Univers sans liens ni familles. Nous resterons dans l'ombre, jusqu'au jour ou nous aurons encore besoin de nous...

C'est ainsi que l'Alliance Enerla naquit, une peur se dévoila au fond des esprits partout dans la galaxie, une peur fondée, une peur tellement grande que personne n'osa plus parler d'eux.
Mais la légende d'une Armée sans âme, aussi puissante que les Dieux resta dans le cœur de chacun
Comme la garantie d'une protection
Des ombres ...





Rp by Rorschach




2 Re: Histoire d'Enerla le Lun 23 Aoû - 18:40

Jarek

avatar
Actif
Actif
Super mise en page Chou sa force le respect Wink

3 Re: Histoire d'Enerla le Lun 23 Aoû - 19:22

ChOu PaS ChOuPsS

avatar
Actif
Actif
Et bien force le pour Rorschach puisque je n'ai fait que c/c son post de proposition de thème ^^

P'tin pour une fois qu'on m'faisait un compliment ^^




4 Re: Histoire d'Enerla le Lun 23 Aoû - 19:37

Himu

avatar
Bavard
Bavard
promis des que j'ai une heure devant moi je lis tout Very Happy

5 Re: Histoire d'Enerla le Lun 23 Aoû - 19:44

Sin

avatar
Serial floodeur
Serial floodeur
super RP!




6 Re: Histoire d'Enerla le Lun 23 Aoû - 20:28

Sartaroth

avatar
Populaire
Populaire
Oula c'est long tout ça LOL

Je lis des que j'ai un peu de temps libre !
Mais je vous dis GG d'avance à toi et ror !

7 Re: Histoire d'Enerla le Lun 23 Aoû - 20:41

Rorschach

avatar
Actif
Actif
Merci mes Amis
Smile


J'ai fait ce que j'ai pu



Un Ange déchu
n'a d'honneur que dans son malheur




http://illusoire-ea.skyrock.com/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum